Du 27 janvier au 14 février, Wikigender organise une nouvelle discussion en ligne en partenariat avec United Nations Foundation , Category:Health Behaviour in School-Aged Children (HBSC), EU-LAC Foundation , European Institute for Gender Equality (EIGE) (EIGE), United Nations Economic Commission for Latin America and the Caribbean (United NationsECLAC) et PARIS21 – et en collaboration avec Wikiprogress et Wikichild sur “Les données manquantes concernant l’égalité homme-femme”.

Participez!

Chaque semaine la discussion portera sur un thème différent:

Semaine 1: L’autonomisation sociale et économique des femmes
Semaine 2: La violence contre les femmes
Semaine 3: La participation civique et politique des femmes

Les résultats de la discussion et principaux messages seront inclus dans un rapport et présentés lors d’un évènement parallèle organisé par le Centre de développement de l’OCDE, l’Institut de développement d’Outre-mer (ODI) et le Département du développement international du gouvernement britannique (DFID) en mars 2014, pendant la 58ème session de la Commission de la condition de la Femme à New York.

Nous vous invitons à ajouter vos commentaires en cliquant ici.

Questions

Du 27 janvier au 2 février: L’autonomisation sociale et économique des femmes

Il y’a eu une forte amélioration des données sur l’autonomisation sociale et économique des femmes au cours des dernières années, avec l’arrivée d’un certain nombre d’indices tels que l’Indice sur l’égalité des genres du PNUD, l’Indice sur l’équité entre les genres de Social Watch, le Women’s Economic Opportunity Index, le Global Gender Gap Index, l’index sur l’égalité des genres de l’EIGE et beaucoup d’autres. Cependant, de nombreuses données manquantes persistent et doivent être améliorées, surtout en termes de qualité, couverture et disponibilité. La récente initiative EDGE (Evidence and Data for Gender Equality) figure parmi les nouveaux projets visant à accélérer les efforts pour générer des données exhaustives sur le genre et la santé, le genre et l’éducation, l’emploi, et aussi à développer des normes pour mesurer l’entrepreneuriat selon une perspective de genre. Cette semaine, nous aimerions connaître votre point de vue sur:

Dans quels domaines des progrès ont été accomplis depuis les années 2000 en ce qui concerne l’autonomisation sociale et économique des femmes? Où note-t-on des lacunes? Comment est-il possible de les combler?

  • Collecte de données: Connaissez-vous des initiatives locales, régionales ou internationales visant à améliorera la collecte et l’analyse de données sur l’autonomisation sociale et économique des femmes? Quelles sont les domaines où il est prioritaire d’améliorer ou de recueillir des statistiques et quelles sont les institutions qui sont prêtes à surmonter ces défis?
  • Couverture et méthodologie: Qu’est-ce qui doit être fait pour rendre les statistiques comparables entre les différentes régions? Dans quelle mesure est-ce faisable? Comment pouvons-nous inciter les agences statistiques nationales à améliorer leurs données sur les femmes et les filles dans le respect des efforts poursuivis au niveau international? Dans quelle mesure sont-elles efficaces? Comment est-ce possible de mener des projets pouvant assurer une meilleure harmonisation des données?
  • Nouveaux domaines de recherche: Comment la collecte de données dans de nouveaux domaines de recherche (comme l’utilisation du temps, les soins non-rémunérés ou les normes sociales) peut être améliorée afin de mieux capturer la condition socio-économique des femmes et afin d’éclairer les décideurs politiques?
  • Nouveaux domaines prioritaires: Quelles nouvelles cibles/domaines prioritaires devraient être incluses dans l’agenda de développement de l’après-2015 et plus particulièrement en ce qui concerne l’égalité des genres?

Du 3 au 9 février: La violence contre les femmes

Les conclusions de la 57e session de la Commission des Nations-Unies sur le Statut de la Femme en Mars 2013 appelaient les États à améliorer la collecte et l’analyse de données sur la violence envers les femmes. Le groupe d’experts inter-agences vient de développer une liste de 52 indicateurs de genres et une liste de 9 indicateurs innovants, développés spécifiquement afin de mesurer la violence contre les femmes sous tous ses aspects (physiques, sexuels, psychologiques et économiques). La division des statistiques de l’ONU a aussi récemment publié des lignes directrices pour la production de statistiques sur les violences contre les femmes. Cette semaine, nous aimerions discuter avec vous de:

Quelles leçons avons-nous apprises sur la collecte et l’analyse des données dans le domaine de la violence contre les femmes depuis les années 2000? Où note-t-on des lacunes en termes de données?

  • Types de données: Comment est-il possible de renforcer les capacités aux niveaux local et national pour harmoniser les méthodologies et les concepts pour la collecte de données, y compris les données administratives et les enquêtes sur les violences faites aux femmes? Quelles sont les principales difficultés et les bénéfices dans l’utilisation des registres administratifs pour la violence contre les femmes?
  • Méthodologie: Quelles nouvelles approches méthodologiques peuvent être utilisées pour avoir une vision plus précise et exhaustive de la violence contre les femmes, selon les régions et dans le temps? Dans quelle mesure les données qualitatives et sur les perceptions des femmes peuvent-elles compléter les données quantitatives? Comment les nouvelles technologies peuvent améliorer la collecte de données sur les violences sexuelles commises envers les adolescentes?
  • Initiatives et campagnes: Pouvez-vous partager des exemples d’initiatives/campagnes sur la prévention et la cartographie de la violence, y compris ceux qui sensibilisent les garçons et les hommes? Avez-vous des exemples de visualisation de données?
  • Nouveaux domaines prioritaires: Quelles sont les cibles prioritaires qui devraient être incluses dans les objectifs de l’agenda de développement de l’après-2015?

Du 10 au 14 février : La participation civique et politique des femmes

À travers le monde, les femmes prennent un rôle croissant dans les manifestations publiques pour leurs droits. Parmi les chercheurs et la communauté du développement on note un intérêt grandissant concernant l’autonomie et la voix des femmes dans la contestation des normes sociales les discriminant, comme on l’a vu en Inde, en Afrique du Sud et durant le printemps arabe. Il y’a aussi l’exemple des femmes qui participent à la politique et concourent aux élections. Cependant, malgré ces grandes avancées dans leur représentation politique, dans plusieurs pays les droits civiques et politiques des femmes sont toujours sévèrement restreints et les données sont limitées. Pour cette dernière semaine, nous aimerions discuter de :

Dans quels aspects de la participation politique et civique des femmes avons-nous fait des progrès depuis 2000? Où est-il possible de faire des améliorations?

  • Type de données: Comment améliorer les données sur la participation politique et civique des femmes et réduire les disparités entre les pays? Peut-on utiliser des données sur les attitudes concernant les femmes politiques? Quel type de données pourrait nous éclairer sur l’impact politique de la participation civique des femmes? Existe-t-il des données dans les tribunaux ou organismes électoraux?
  • Données sur l’action collective et l’engagement civique: Connaissez-vous des sources de données sur les attitudes pouvant mesurer l’engagement et la participation civique (telles que l’accès aux médias et aux technologies de l’information et de la communication (TIC) – et leur rôle dans la vie civique?) Pouvez-vous suggérer des indicateurs ou connaissez-vous des sources de données sur l’action collective (par exemple dans les syndicats et partis politiques?)
  • Exemples: Avez-vous des exemples d’action collective menée par des femmes et ayant déclenché des changements politiques?
  • Nouveaux domaines prioritaires: Quels sont les indicateurs de priorité qui pourraient mieux capturer la participation civique et politique des femmes, y compris leur action collective, dans l’agenda de développement de l’après-2015?

Voir aussi

Liens